> Histoires vraies > Toutes les histoires vraies > Lucy a rencontré Pete

Toutes les histoires vraies

Lucy a rencontré Pete

Lucy, 42 ans a rencontré Pete, 45 ans grâce à Parship. Il nous raconte leur histoire…

C’était le réveillon du Nouvel An 2008 et, pour la première fois de ma vie, j’étais assise seule, buvant du champagne à pleurer comme une madeleine. Serais-je à nouveau heureuse un jour dans ma vie ? Triste et découragée, j’ai décidé qu’il était temps pour moi d’aller me coucher, en espérant que 2009 serait une meilleure année que 2008 n’avait été. J’étais séparée de mon mari depuis l’été, après de longues années d’un mariage terne et frustrant.

 

 Au moment où j’allais éteindre la télé, une publicité fut diffusée… « Voulez-vous trouver votre partenaire idéal en 2009 ? »… En temps normal, je n’y aurais pas prêté attention. Je m’étais toujours promis de ne pas rechercher de partenaire sur Internet, ma sœur ayant déjà essayé de nombreux sites (sauf Parship), sans aucun succès mais juste quelques rendez-vous désastreux. Mais, là, ce site semblait différent. N’ayant rien à perdre, j’ai noté le nom du site. Parship. Je ne le savais pas encore, mais j’étais à un tournant de ma vie.

 

 Le lendemain, je me suis installée avec une tasse de café et j’ai décidé de m’inscrire pour voir de quoi il retournait. J’ai vraiment adoré le test d’affinités. Au moins, de cette façon, j’avais plus de chance de rencontrer quelqu’un qui correspondrait à mes critères. J’ai pensé qu’il était important que je remplisse mon profil dans son intégralité. Après tout, je prenais très au sérieux le fait de trouver le partenaire idéal, il était donc important de faire en sorte qu’ils en sachent assez sur moi pour avoir envie de me contacter. Trouver des photos correctes a été un véritable challenge ! (J’ai horreur qu’on me prenne en photo). Mais j’ai réussi à en trouver deux qui me convenaient à peu près et l’affaire était réglée.

 

Sur une période d’environ un mois, j’ai discuté en ligne avec quelques hommes. J’ai envoyé et reçu quelques badinages. Mais j’ai toujours eu l’impression qu’ils ne se livraient pas vraiment, alors j’ai inventé des questions badinages de mon cru qui, à mon avis, allaient me permettre de mieux cerner la personnalité de la personne. Je n’ai parlé qu’à deux hommes au téléphone, avec lesquels je n’ai pas particulièrement accroché.

 

 À la mi-février, un nouveau profil est arrivé dans ma liste de proposition de partenaires. Selon Parship, nous étions compatibles à 83%. J’ai bien aimé ce que j’ai découvert sur son profil et je lui ai écrit immédiatement avec un de mes badinages personnalisés et j’ai publié ma photo. Il a aussitôt répondu. Nous avons discuté en ligne à cœur ouvert et rapidement nous nous sommes appelés au téléphone. Organiser le premier rendez-vous n’a pas été une mince affaire. Nous travaillons tous les deux à plein temps et menons des vies bien remplies. Nous avons tous les deux un travail qui implique de nombreux voyages. Après plusieurs tentatives pour trouver une date, il était évident que nous étions tous les deux frustrés et je pense qu’il a commencé à croire que je n’étais pas vraiment intéressée. J’ai reçu un message disant « Si nous ne parvenons déjà pas à organiser un premier rendez-vous, ça ne présage rien de bon pour l’avenir, peut-être qu’on devrait laisser tomber ». J’étais totalement dégoûtée et je le lui ai écrit.

 

Voilà, nous avons eu notre premier rendez-vous. Nous nous sommes rencontrés dans un pub près de Luton (il rendait visite à un ami) et ce n’était pas loin pour moi. Le seul inconvénient dans notre relation c’était la distance – il habite à Swindon, je vis à Hertfordshire. Dès que je suis entrée dans ce pub et que je l’ai vu au bar, j’ai eu le sentiment fabuleux qu’on allait bien s’entendre. Il était encore plus beau que sur ses photos et il m’a plu immédiatement. La soirée est passée très vite, nous avons discuté très librement. Chacun a demandé à l’autre ce qu’il cherchait dans une relation. Sa réponse a été simple. « Je veux quelqu’un qui chamboule ma vie ». A la fin de la soirée, il y a eu ce moment délicat sur le parking… Va-t-il oser ? Et il m’a embrassée sur la joue. Une partie de moi était satisfaite de constater que c’était un gentleman. L’autre partie était plutôt déçue – parce que j’aurais voulu l’embrasser et aussi parce que ça voulait peut-être dire que je ne lui plaisais pas vraiment. Je n’ai pas eu à attendre longtemps avant de savoir. Le temps que je rentre à la maison, il m’avait envoyé un SMS. Il disait qu’il avait passé une très bonne soirée, qu’il pensait que j’étais vraiment charmante et qu’il voulait me revoir. Il n’était pas sûr de ce que je ressentais de mon côté.

 

Ce premier rendez-vous a eu lieu le 10 mars. Les choses ont commencé lentement avec seulement deux autres rendez-vous à suivre, Pete est parti en Australie un mois avec sa fille. Nous nous sommes beaucoup téléphoné et nous nous envoyions tout le temps des SMS. Nous étions tous les deux impatients de nous revoir à son retour. Nous nous sommes retrouvés à Londres la fois suivante. Nous avons passé la journée à Leicester Square, Covent Garden et à siroter des verres de vin blanc à bord d’un bateau sur la Tamise. C’était un rendez-vous parfait et une journée parfaite. Et nous avons rattrapé le temps perdu côté baisers !

 

Depuis ce rendez-vous, nous essayons de nous voir autant que possible et il y a peu de week-ends que nous ne passons pas ensemble. J’ai fait la connaissance de ses deux enfants (un garçon de 18 ans et une fille de 15 ans) ; il a lui aussi rencontré ma fille de 5 ans. Tous mes amis à qui j’ai présenté Pete pensent qu’il est charmant. Nous sommes partis pour la première fois en vacances ensemble le mois dernier à Chypre. Nous avons passé notre temps à rire et je n’ai jamais été aussi heureuse et autant en harmonie avec quelqu’un de toute ma vie. Je suis de plus en plus amoureuse de lui à chaque fois que je le vois et je sais qu’à moins que la fin du monde n’arrive, Pete et moi resterons ensemble jusqu’à la fin de nos jours, car nous avons vraiment trouvé tous les deux la personne qui bouleverse notre vie.

 

(les prénoms ont été modifiés)

Testez Parship gratuitement

Je suis :
Je cherche :

Les CGV et la politique de protection des données s’appliquent. En étant membre non payant, vous recevez régulièrement des offres concernant les abonnements payants et d´autres produits de PE Digital GmbH par e-mail (la désinscription est possible à tout moment).

Error with static Resources (Error: 418)