> Histoires vraies > Toutes les histoires vraies > Karine et Eric

Toutes les histoires vraies

Karine et Eric

Karine (40 ans, laborantine) et Eric (39 ans, conseiller) sont devenus un couple grâce à Parship. Ils nous ont écrit leur histoire :

Eric (39 ans, 2 fils) - Après une rupture difficile suite à un mariage de 15 ans et quelques histoires courtes, j'en avais marre d'être comme une planète hors de son orbite et en pleine dérive dans l'univers. Je devais de plus déménager dans une nouvelle région, alors pourquoi ne pas tout recommencer à zéro avec la " bonne " dans la foulée ?

 

Karine (40 ans, 2 filles) - J'ai entendu parler de Parship par une amie. J'en étais encore à me défaire d'une relation de presque trois ans et j'ai donc abordé la chose de façon plutôt prudente.

 

Eric - Nous nous serions presque raté au début car Karine avait sélectionné ses critères de recherche de façon à ce que les hommes plus jeunes n'entrent même pas en ligne de compte. J'ai par chance été un peu plus généreux au niveau de l'âge...J'ai aussi été celui qui a été le plus actif au début.

 

Karine - Après le premier coup de fil, l'homme à la belle voix et avec lequel j'avais de nombreux points commun, tant au niveau professionnel que des intérêts personnels, avait aiguisé ma curiosité. Après le premier rendez-vous, j'ai eu le sentiment d'avoir trouvé un interlocuteur intéressant, peut-être un bon ami – mais pas forcément un homme avec qui partager plus.

 

Eric - Moi par contre, j'ai même pris le risque de faire une visite surprise à plusieurs heures de route de chez moi, pour passer plusieurs heures à la plage avec Karine et ses enfants. Il lui a fallu plusieurs semaines pour prendre à mes arguments de vente – mais là pour de bon.
Ce qui nous relie depuis le début sont les choses qui nous touchent tous les deux beaucoup : plus de maturité et d'évolution grâce à une relation, la vie commune et l'éducation d'enfants, la psychologie et la pédagogie, qui nous relient aussi professionnellement, mais aussi la danse et le plaisir commun des belles choses (vacances, musique, faire la grasse matinée, salade de fruits...).

 

Nous avons très vite commencé à avoir des rêves de plus en plus grands et à les concrétiser : des vacances à deux, des vacances à quatre (avec ses enfants), des vacances à six (avec ses enfants et les miens), la recherche d'un appartement commun, etc. Les vielles blessures ont eu l'air de bien cicatriser, les conversations, les entrevues, les buts en commun, une même longueur d'ondes ainsi que les défis respectifs se complétaient parfaitement. Nous avions au fil des mois l'impression que cela ne faisait que s'accentuer.

 

Mais nous avions sans doute négligé le revers de la médaille. Les chamboulements des derniers mois de ma vie (nouveaux défis professionnels, déménagement dans un environnement inconnu, " déracinement " etc.) réclamaient leur tribut et m'ont entraîné dans une crise personnelle aigue.

 

Karine - De mon côté aussi il y a eu un changement professionnel, qui a certes apporté des perspectives exaltantes, mais aussi un poids supplémentaire conséquent, et nous avions finalement sous-estimé les défis particuliers propres aux familles recomposés.

 

La relation a de plus en plus souffert de tout cela. Nous avons interrompue l'expérience temporaire de vie commune après deux mois seulement. Les vacances suivantes ont à nouveau été passées chacun de son côté. L'été dernier, tout était déjà fini...Retour sur soi, blessures, silence radio.

 

Eric - Il y a heureusement eu un ticket retour. Nous avons tenté un complet nouveau départ. Cela a été en grande partie dû au fait que j'ai surmonté ma crise et ai ressurgi avec toutes mes forces au côté de Karine.

 

Karine - Nous avons été plus prudents cette fois-ci. Nous avons certes à nouveau de beaux projets, mais nous ne brûlons pas les étapes, au contraire, nous parlons ouvertement de nos désirs, mais sans mentionner de contrainte de réalisation immédiate.

 

Eric - Et quand deux arbres qui ne sont plus tout jeunes et qui ont une longue histoire derrière eux vivent dans le même jardin, et veulent continuer à porter leurs fruits, il nous semble intelligent d'aller de l'avant avec vigueur mais aussi avec prudence et chaque chose en son temps...

 

Karine (40 ans), laborantine, et Eric (39 ans), conseiller

 

Les prénoms ont été modifiés.

Testez Parship gratuitement

Je suis :
Je cherche :

Les CGV et la politique de protection des données s’appliquent. En étant membre non payant, vous recevez régulièrement des offres concernant les abonnements payants et d´autres produits de PE Digital GmbH par e-mail (la désinscription est possible à tout moment).

Error with static Resources (Error: 418)