> Conseils > Les premiers contacts > Les contacts parallèles

Les premiers contacts

Les contacts parallèles

Rares sont ceux qui, au cours de leur recherche de partenaire sur Internet, se restreignent - du moins avant d'avoir trouvé la bonne personne - à un seul contact à la fois. Mais le flirt multiple a aussi son revers de médaille : celui qui s'enflamme pour l'une ne devrait pas donner de faux espoirs à l'autre en même temps...

Les contacts parallèles

Un rendez-vous lundi avec Martine (36 ans), dentiste, mardi avec la conseillère en entreprise et amoureuse des chats Catherine. Ne surtout pas oublier entre temps d'annuler le rendez-vous avec la militante anti-cigarette Corinne mercredi - après tout, cette kiné (33 ans, piercing à la langue) a quand même décidé d'appeler. Comment s'appelle-t-elle déjà ? Le stress des rendez-vous lors de la recherche de partenaire : un problème dont on ne va pas vraiment se plaindre - si seulement on n'avait pas les sages conseils paternalistes en tête : " Tu ne peux pas courir deux lièvres à la fois ! ", " Concentre-toi sur un contact, sinon au final rien ne va marcher ! " Et à côté de ça, une question qui revient sans cesse : est-ce déjà tromper que de trouver deux femmes à la fois sympathiques ?

Commencer par se détendre !

A en croire notre psychologue Parship, un nombre étonnant de personnes à la recherche de partenaire ont du mal avec les contacts multiples rien qu'en ce qui concerne les mails : même si au début ce ne sont que des mails anodins, les femmes en particulier ont tendance à vouloir se concentrer sur un candidat, sans quoi elles ont le sentiment de décevoir l'autre. A tort, pense notre psychologue, qui conseille généralement de prendre les choses de façon plus décontractée. D'après elle, on devrait commencer par être au clair sur le fait que les connaissances faites par mail ne se contentent pas non plus uniquement de ce contact là.

" Pourquoi le feraient-elles ? ", demande notre psychologue. " Faire plusieurs essais, regarder qui il y a autour de soi, rencontrer des personnes sympathiques - c'est comme ça que fonctionne la recherche de partenaire, que ce soit sur le Net ou " en vrai ". Lors d'une soirée, on ne jure pas non plus fidélité au premier qui nous invite à boire un cocktail ! " C'est pour cela que notre psychologue pense que les reproches que l'on peut se faire ou le sentiment de culpabilité n'ont pas leur place ici.

Il est après tout normal que plusieurs essais soient nécessaires avant de tomber sur le bon ! S'en tenir dès le début à un seul candidat s'apparente plutôt à un jeu de loterie, où l'on se raccroche la plupart du temps à de faux espoirs.

La bonne attitude

Mais à prendre les choses trop à la légère, le flirt multiple soulève certaines questions : l'agent immobilier randonneur devrait-il être tenu au courant de son concurrent, l'éleveur de moutons joueur d'échecs ? Et si oui, quand ?

Dans l'ensemble, notre psychologue conseille de ne pas " mettre en avant " le thème des contacts parallèles. Dans tous les cas, aucune personne recherchant son ou sa partenaire sur Internet n'a le droit de demander l'exclusivité dès le début, ou de la considérer comme quelque chose de dû. Plutôt que de discuter cette évidence, il vaut donc mieux se concentrer sur l'autre. Et si le sujet vient sur le tapis, notre psychologue conseille la prudence : il n'y a bien sûr aucune raison de renier ses autres contacts - quiconque utilise cependant un échange de mails pour critiquer ses autres contacts ou pour citer certains noms se révèle être une personne insensible et un commère indiscret.

Une autre attitude qui ne pardonne pas : la consommation " à la chaîne ". Quiconque envoie des textes standards à ses contacts n'a presque aucune chance faire une rencontre sérieuse. On y court bien plus le risque de perdre l'ensemble de ses contacts et dans le pire des cas de les confondre. Afin d'éviter cela et d'avoir des échanges plus personnels, mieux vaut préparer des anti-sèches avec les informations les plus importantes concernant la personne - comme le permet l'option " créer un commentaire " dans un profil. Il est aussi utile de donner un surnom à ses contacts, à l'aide de la fonction " donner un pseudonyme ".

Le gagnant

Quelque soit le temps pris en faisant des rencontres sur Internet : il y a un moment où il faut se poser - il s'agit en fin de compte de trouver la bonne personne ! Le plus simple est bien évidemment lorsqu'il y a un vrai déclic. La question des autres contacts ne se pose plus, car ils sont tout simplement devenus inintéressants. On ne devrait cependant pas oublier de prendre congé de ses autres connaissances de façon agréable et surtout sincère : " Je suis désolé(e), j'ai rencontré quelqu'un... " Et même si l'on ne veut pas renoncer à des échanges de mails ou à des contacts enrichissants sur une base amicale, lorsque ce qui a commencé par un coup de cœur prend la tournure d'une vraie relation, il est temps de se présenter aux autres comme " non célibataire ".

Et maintenant, êtes-vous tenté/e de mettre nos conseils en pratique sur des exemples concrets ? Si oui, informez-vous sur notre Principe Parship.

La rédaction

Testez Parship gratuitement

Je suis :
Je cherche :

Les CGV et la politique de protection des données s’appliquent. En étant membre non payant, vous recevez régulièrement des offres concernant les abonnements payants et d´autres produits de PE Digital GmbH par e-mail (la désinscription est possible à tout moment).

Error with static Resources (Error: 418)