> Conseils > D'un premier rendez-vous à un début de relation > À chacun son rythme dans la recherche de partenaire

D'un premier rendez-vous à un début de relation

À chacun son rythme dans la recherche de partenaire

L’un fonce dès qu’il/elle a un bon feeling, l’autre préfère prendre son temps. Il n’est pas toujours facile de se caler sur le rythme de l’autre quand on apprend à faire connaissance. Voici quelques conseils…

À chacun son rythme dans la recherche de partenaire

Dès le premier contact par email, Nathalie (36 ans) savait qu’elle voulait absolument rencontrer Alexandre (39 ans) en personne. Considérant la poursuite de la correspondance par email ou par téléphone comme une perte de temps, elle proposa spontanément un rendez-vous. Quelle ne fut pas sa surprise en lisant la réponse d’Alexandre ! Elle se souvient : « J’étais stupéfaite de lire qu’il ne voulait pas qu’on se rencontre tout de suite ! ». En réalité, il existe deux catégories de membres : ceux qui souhaitent accélérer leur recherche de partenaire pour trouver l’amour le plus tôt possible, et ils ne sont pas rares. Et, de l’autre côté, ceux qui se sentent brusqués par une telle précipitation. Il est donc important de trouver le rythme qui convienne aux deux personnes. Le plus souvent, ce sont les hommes qui ne veulent pas perdre de temps, mais on constate de plus en plus souvent que les femmes osent, elles aussi, accélérer le mouvement.

À toute vitesse

Si vous foncez tête baissée, de manière trop énergique, vous risquez d’effrayer l’autre. C’est le cas d’Anna (46 ans), par exemple, qui a cessé de correspondre avec un homme parce qu’il voulait tout de suite voir sa photo : « Il m’a écrit qu’il n’aimait pas perdre son temps, qu’il aimait savoir le plus vite possible si cela valait la peine. Même si je n’ai aucun problème avec ma photo, je n’ai pas du tout aimé qu’on me force la main comme ça ». Dans le principe, mener sa recherche tambour battant, de façon efficace et déterminée, ne constitue pas un problème en tant que tel, à partir du moment où l’on tient compte des besoins de l’autre et qu’on les respecte. Il faut toujours envisager la possibilité que l’autre n’avance pas au même rythme que vous. Finalement, ce n’est pas ça le plus important. Même si Internet est un accélérateur de rencontres qui ne met en relation que des personnes recherchant activement un partenaire, il n’en reste pas moins que chacun peut utiliser cet outil à son rythme et que ceux qui le souhaitent peuvent faire durer la phase d’approche aussi longtemps qu’ils en éprouvent le besoin.

Limitation de vitesse

Certaines personnes préfèrent d’abord savoir dans quelle mesure elles peuvent faire confiance à l’autre personne avant de tout lui révéler. Laura (32 ans), par exemple, raconte : « J’ai souvent regretté d’avoir pris rendez-vous trop vite avec quelqu’un. Mais je ne voulais pas donner l’impression d’être frileuse, j’ai donc accepté trop vite. » Si vous trouvez que quelqu’un brûle les étapes, ralentissez tout. Dites-lui honnêtement que, pour vous, tout cela va trop vite et que vous aimeriez prendre plus de temps pour faire connaissance et franchir le prochain pas. Ne vous laissez pas brusquer, mais restez quand même ouvert(e) aux compromis. Nous vous déconseillons d’échanger des emails trop intenses avant même de vous être rencontré une première fois. Vous risquez de vous faire des idées ou de vous mettre trop de pression pour le premier rendez-vous.

Accélération

Christophe (42 ans) fait partie de ces personnes qui préfèrent accélérer la phase d’approche pour sauter directement au premier rendez-vous. « Je me fais une meilleure idée d’une femme en la voyant en face à face », explique le graphiste, « je suis un homme visuel, je suis moins à l’aise au téléphone ou par emails ». Petite astuce pour ceux qui préfèrent aller plus vite : prévenez l’autre dès le départ que vous n’êtes pas trop du genre « virtuel », que vous préférez passer assez vite à la phase rendez-vous. Dès que vous avez l’impression d’en savoir assez sur lui/elle, dites-le lui et proposez-lui de franchir le pas. Évitez tout de même de vous précipiter dans votre recherche de partenaire, cela pourrait vite vous mettre dans des situations embarrassantes. Prenez le temps de faire connaissance l’un de l’autre, par téléphone ou par email, avant de lui proposer un rendez-vous.

À la va-vite

Que faire quand on a peu de temps ? Marlène (28 ans) raconte : « J’ai tout de suite accepté quand Tom m’a proposé de nous rencontrer dès que possible. Il m’a expliqué qu’il n’avait pas beaucoup de temps libre et qu’il devait bientôt partir en voyage d’affaires ». La contrôleuse de gestion rencontra donc le manager : « Nous nous sommes retrouvés pendant la pause déjeuner. Il n’arrêtait pas de regarder sa montre. J’avais l’impression qu’il n’écoutait rien de ce que je lui racontais ». Ceux qui organisent une rencontre entre deux rendez-vous professionnels n’ont pas la tête à ça, d’une part, et ne sont pas totalement avec la personne qui leur fait face, d’autre part, sans parler du manque de respect évident. Marlène a pris la seule décision à prendre et a cessé de correspondre avec Tom : « De toute façon, nous n’étions vraiment pas faits l’un pour l’autre ».

Votre propre rythme

Trouvez votre rythme, celui qui vous convient le mieux : il est intimement lié à votre personnalité. Vous pouvez le découvrir de façon ludique : cela n’enlève rien au sérieux de votre recherche de partenaire. Essayez juste de découvrir si vous êtes du genre à vous précipiter ou, au contraire, à vous montrer très (trop ?) perfectionniste. Êtes-vous prêt(e) à courir des risques ? Quelles expériences avez-vous déjà faites ? Tout cela a forgé votre personnalité et fait de vous la personne que vous êtes aujourd’hui. Afin de découvrir votre rythme, réfléchissez à votre comportement en dehors d’Internet. Donneriez-vous votre numéro de téléphone à la première personne qui vous a semblé sympathique après cinq minutes de conversation ? Ou bien préférez-vous y aller doucement, du genre « petit à petit, l’oiseau fait son nid » ?


La rédaction Parship

Testez Parship gratuitement

Je suis :
Je cherche :

Les CGV et la politique de protection des données s’appliquent. En étant membre non payant, vous recevez régulièrement des offres concernant les abonnements payants et d´autres produits de PE Digital GmbH par e-mail (la désinscription est possible à tout moment).

Error with static Resources (Error: 418)